L'arbre qui ne cachait pas la forêt.

         L'avez vous vu ,majestueux ,trônant seul sur la colline ,toisant ceux de la forêt toute proche , se prenait-il pour le roi des arbres , a coup sur non .Par quel hasard aura t-il atterri là ? Transporté par un oiseau alors qu'il n'était qu'une graine ?

Allez savoir ; maintes fois battant ses branches à tous les vents ,il aura voulu rejoindre ses congénères de la forêt dont il avait entendu les souffles et les murmures les jours venteux , mais rien n'y fit .Lui aussi aurait voulu abriter le chevreuil et entendre le chant du coucou venu niché en ses branches .Il resta perché sur sa colline ,servant quelques fois de reposoir à des oiseaux de passage . Pour sur , malgré sa bonne taille il ne cachera pas la forêt trop loin de lui, à peine avait-il un jour fait de l'ombre à un promeneur venu s'asseoir à son pied .Il en avait vu bon nombre de couchés de soleil et de ciels orageux , il avait du souvent plié sans faillir sous les bourrasques de vent .Combien d'hiver  où déshabillé de son feuillage ,ne se détachait plus que son squelette sur la colline blanchie par la neige ? Combien de douces pluie du printemps lui avait offert de reverdir et chaque fois d'élancer ses branches toujours un peu plus prés du soleil ? il ne le savait plus .Quand à l'automne de sa vie il perdra ses feuilles pour la dernière fois , attendant qu'un hiver plus rude le mette à terre ,au creux de son tronc ridé viendra niché quelques animaux ,peut-être un de ces oiseaux qui  jadis avait transporté la graine qui lui avait donné naissance .

 

 

                                                                                                                     Francis Mangelle .

Les photos :